CHR-Avenue.com vous éclaire enfin sur l’INOX.

CHR-Avenue.com vous éclaire enfin sur l’INOX.

Publié le : | Categorie : Fiches conseils | Auteur : - chr-avenue.com

Nombreuses sont les incompréhensions et les idées fausses relatives à l’inox utilisé dans la fabrication des matériels de cuisine professionnelle. Découvrez, en bref, les différents types d’inox présents sur le marché du CHR afin de vous aider dans le choix de vos équipements. Cet article présente les différentes qualités d’inox partant de la qualité supérieure vers la qualité inférieure.

Un rappel important est à noter :

L’acier inox est composé de fer, de carbone qui est mélangé avec un pourcentage de chrome, de nickel et d’autres composants. On le qualifie « d’inoxydable » en France, ce qui est une anomalie ; on le nomme "stainless steel" dans les pays anglo-saxons, acier qui résiste à la corrosion, appellation plus proche de la réalité car résistance ne signifie pas imperméabilité.

De nombreux utilisateurs sont induits en erreur en pensant que l’inox échappe à la rouille.

Voici quelques facteurs pouvant favoriser la corrosion :

  • Les pliures, plus fragiles,
  • La sensibilité à la corrosion dans le temps,
  • L'utilisation de brosses métalliques,
  • Le contact avec d’autres métaux : un élément d’un autre alliage en contact prolongé avec l'inox peut produire une réaction chimique et laisser paraître des traces de corrosion,
  • L'usage de produits à base de javel et dérivés chlorés qui sont à proscrire ainsi que les produits contenant des acides ; l'utilisation de détergents à usage domestique.

Il est important d’utiliser des produits conformes et spécifiques à l’entretien de l’inox.

Un rinçage minutieux est indispensable, notamment aux pieds des meubles qui reçoivent les éclaboussures des produits détergents et acides utilisés pour l'entretien des sols. Pensez par exemple au nettoyage de fin de chantier.

 

Les différentes qualités d’inox :

Inox AISI 316

Il est assez rare, si ce n’est dans les matériels destinés aux environnements marins et particulièrement aqueux ou dans les milieux laitiers et fromagers.

Inox AISI 304

On peut considérer cet inox comme étant la référence pour le matériel CHR car c'est le plus utilisé. Il est composé de 18% de chrome et de 10% de nickel. La présence de nickel en fait sa particularité car le nickel permet une souplesse que n’ont pas les inox qui en sont dépourvus, d’où la mention 18/10 qui n’est pas l’épaisseur de l’inox comme on le pense souvent. Normalement, cet inox ne colle pas à l’aimant, le test de l'aimant étant le plus connu mais pas forcément le plus important pour définir la qualité de l’inox. Un inox ferritique peut être aussi d’excellente qualité.

Inox AISI 441

Cet inox est ferritique et on le trouve notamment dans les meubles inox neutres. Il est d’une excellente solidité, facile à souder, avec une excellente résistance à l’oxydation. Il permet d’avoir une aptitude au polissage d’où son utilisation pour les meubles inox. Il est d'une qualité équivalente au 304.

Inox AISI 430

Cet inox est aussi ferritique mais de moindre qualité que le 441. On le retrouve depuis plus de 10 ans dans de nombreux matériels, notamment pour permettre d’avoir un coût de revient moins important car il est dépourvu de nickel. Son inconvénient est qu’il est difficile à souder, il peut présenter assez rapidement des piqûres, des traces de corrosion si l’entretien n’est pas conforme.

Inox AISI 201

Cet inox, de plus en plus présent sur le marché, est sans doute celui de moindre qualité. Le test de l’aimant ne fonctionne pas : l'aimant ne colle pas. Cet inox contient plus de manganèse, donc il rouille plus facilement. On le déconseille vivement dans des environnements salins, proches de la mer, dans les laboratoires laitiers, les fromageries. D’un aspect plus brillant, il est le moins cher de tous les inox.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le :